Portugal / Lisbonne
Make Things Happen
La réinvention des soins de longue durée au Portugal
Lisbonne
Accompagnement des personnes âgées
4 délégués
Mars 2022
Du 22 au 25 mars 2022, une délégation de dirigeants d'établissements pour personnes âgées français s'est rendue à Lisbonne pour découvrir l'organisation du système de soins de longue durée portugais, dont la structuration est historiquement similaire à celle du système de santé français.

Les données de l'Organisation Mondiale de la Santé (World Population Prospects, 2019) placent le Portugal parmi l'un des pays les plus âgés d'Europe : sur les 10 millions de Portugais, environ 3 millions ont déjà plus de 60 ans, soit près d'un citoyen sur trois.

La réaction du Portugal au vieillissement rapide de sa population se traduit par l'augmentation des structures dédiées à la santé des personnes âgées, telles que les centres de jour, les services à domicile et les établissements de longue durée pour personnes âgées. De 2000 à 2014, ils ont affiché une augmentation de 50 %, ajoutant environ 2 500 unités et créant 100 000 postes. Le domaine des services à domicile représente la plus forte augmentation et représente actuellement environ 40 % du nombre total des services fournis à la population âgée.

Dès le premier jour de formation, à leur arrivée à Lisbonne, la délégation a assisté à la présentation du système de soins de longue durée portugais au sein de l'Institut National de Sécurité Sociale.

Le mercredi 23 mars, la délégation s'est rendue à la fondation Calouste Gulbenkian afin de découvrir leurs nombreux programmes destinés à la population âgée. La fondation a pour objectifs de valoriser et renforcer l'autonomie des personnes âgées, de former les soignants familiaux et professionnels et de prévenir la violence et les abus. La délégation s'est ensuite rendue à la Santa Casa de Misericordia de Lisboa (SCML), qui fait partie des principaux fournisseurs de services de soins de longue durée au Portugal. Cet après-midi était majoritairement dédié à la présentation du projet RADAR, un plan d'intervention communautaire et de développement local mené par la SCML. Basé sur un concept pionnier, il vise à identifier la population de 65 ans et plus de la ville de Lisbonne et à connaître ses attentes, ses besoins et ses facultés, en détectant précocement les situations à risque.

Le lendemain, la délégation a visité A Avó Veio Trabalhar (en français : « Grand-mère est venue travailler »), un projet qui allie design, innovation sociale et tricot. La combinaison intergénérationnelle de cet atelier se traduit par la création de pièces uniques de broderie artisanale moderne, ainsi que par des moments d'échanges mémorables qui reflètent la culture et les traditions locales. Les participants ont ensuite découvert l'EHPAD Quinta Alegre, qui met à disposition l'ensemble des services de la Santa Casa de Misericórdia de Lisboa, au sein de ses logements collectifs à usages programmé, non programmé et permanent. Le jeudi après-midi, les participants se sont rendus à AFID Geração, et y ont découvert un EHPAD qui cherche à lutter contre l'isolement et la solitude des résidents grâce à l'implication de la famille, des enfants et de la communauté.

Ce voyage d'étude fut une excellente occasion pour les participants d'observer le développement et la mise en pratique des nouvelles tendances portugaises dans les soins de santé et le soutien à la population âgée.






Inscrivez vous à notre newsletter
Une fois par mois, restez informé de l'actualité de nos voyages d'étude santé et médico-social.
En cliquant sur le bouton vous acceptez nos termes et conditions.
Photos
Voyages d'étude récents